Entre'Voir

Photos sur le plateau

du film Much Loved

 

quelques extraits

Ma contribution fut à la fois de répondre aux impératifs d’un photographe de plateau, à savoir photographier des instants décisifs dans une scène, et, dans le même temps, de déployer mon regard sur l’ensemble du tournage. Je fus alors attentif à chaque personne, chaque objet qui contribue à faire un film pour simultanément m’étendre encore sur la ville de Marrakech, que je découvrais.

 

De fait, les photos qui sont sorties de ce voyage offrent un large spectre des modalités d’un regard. Soucieux du réalisme de l’instant du plateau de cinéma, mais en même temps toujours avec un cadrage qui se met en position de réceptivité et de vulnérabilité, voire de risque, vu le contexte dans lequel nous étions. La fragilité que nous avons vécue sur le tournage de ce film (tourné dans des conditions très éprouvantes sur le thème douloureux de la prostitution) m’a poussé à me pencher sur la solitude des êtres et l’angoisse existentielle non-avouée que j’y décelais.